Réception consacrée aux décideurs économiques, le 15 novembre

Au cours de la soirée, plusieurs personnalités ont prononcé des discours évoquant les échanges économiques entre la France et la Colombie-Britannique : Evelyne Decorps, consule générale de France, Axel Baroux, directeur Ubifrance Canada, Daniel Villet, conseiller économique à l’Ambassade de France et Nina Cagic, Senior manager Europe International Relations and Business development branch, Ministry of Jobs (BC).

La consule générale a, notamment, rappelé que la France était un partenaire économique privilégié du Canada.

"La France est le 5e investisseur étranger au Canada et les 550 entreprises implantées sur le territoire canadien ont créé près de 80 000 emplois.
Le chiffre d’affaires global avoisine les 18 milliards d’euros... ce qui représente 6 fois le montant des exportations de la France vers le Canada.
En Colombie-Britannique, on compte 50 entreprises françaises. Et, 10 entreprises de C.-B ont investi en France.
Enfin, l’Union européenne est le second partenaire économique du Canada, et le traité économique et commercial (CETA) en cours de négociation devrait aboutir prochainement à une croissance des échanges entre nos deux pays."

Mission de producteurs de vins français à Vancouver

JPEG

Au cours de la journée du 15 novembre, l’équipe Agrotech d’Ubifrance North America, a organisé une opération appelée la French Wine Connection. Sur la photo, au centre la consule générale entourée des viticulteurs français et de l’équipe d’Ubifrance.

Cette 5e édition de la French Wine Connection s’est déroulée dans trois villes : Toronto, Calgary et Vancouver.

A Vancouver, quatorze domaines viticoles français, provenant de quatre régions (Bordeaux, Languedoc, Loire et Rhône) ont pu rencontrer des agents d’importation dont le rôle est de présenter leurs vins au Liquor Bord de la Colombie-Britannique (BCLDB) qui contrôle toutes les importations d’alcool dans la province.

Les producteurs ont pu présenter leurs produits et participer à la diversification de l’offre de vins français en C.-B. Certains, déjà présents dans d’autres provinces canadiennes ont souhaité pénétrer le marché de l’Ouest Canadien.

Dernière modification : 17/11/2012

Haut de page