Premier cas de rémission prolongée depuis 12 ans chez une enfant infectée par le VIH

Une jeune femme aujourd’hui âgée de 18 ans et demi, infectée par le VIH dès sa naissance par voie materno-fœtale (pendant la grossesse ou à l’accouchement), est en rémission virologique alors qu’elle ne prend plus de traitement antirétroviral depuis 12 ans. Suivie dans le cadre de la cohorte pédiatrique française de l’ANRS, cette jeune femme a vraisemblablement bénéficié du traitement initié peu après sa naissance, poursuivi environ 6 ans, puis stoppé. Son cas suggère qu’une rémission prolongée après un traitement précoce peut être obtenue chez un enfant infecté par le VIH depuis la naissance, comme cela a déjà été démontré chez les adultes de l’étude ANRS VISCONTI.

Ce premier cas mondial de rémission aussi prolongée chez un enfant est présenté en communication orale par le Dr Asier Sáez-Cirión (Unité HIV, inflammation et persistance, Institut Pasteur, Paris) à l’occasion de la 8e conférence sur la Pathogénèse du VIH, le Traitement et la Prévention organisée par l’International AIDS Society (IAS) du 19 au 22 juillet à Vancouver au Canada. Ce travail, soutenu par l’ANRS, a été mené par des équipes de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.

Pour plus d’informations, se rendre sur la page du site de l’Institut Pasteur

Dernière modification : 04/08/2015

Haut de page