Le français est bel et bien la langue des affaires !

Persuadé que la langue française est un outil au service de la croissance économique, de la compétitivité et du développement de l’emploi, le ministère des Affaires étrangères souhaite que la Francophonie se saisisse pleinement de sa dimension économique.

L’étude commandée par le ministère des Affaires étrangères à la Fondation pour les études et recherches sur le développement international (FERDI) contredit quelques idées reçues.

Elle montre le dynamisme de l’espace francophone et de ses 400 millions d’habitants présents sur les 5 continents.

Inciter les entreprises françaises à investir dans l’espace francophone, tel est l’objectif du plan d’action pour la Francophonie présenté par Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie en octobre 2012.

Les enjeux sont considérables en matière d’environnement, de santé, d’alimentation, d’éducation, d’infrastructures. Ce n’est qu’en développant cette relation de confiance autour d’une langue commune que nous pourrons favoriser et accompagner l’essor des pays du sud et renforcer la croissance de notre économie.

S’il fallait encore le démontrer, cette étude confirme que la langue française est aussi la langue des affaires.

Dernière modification : 16/05/2013

Haut de page