Construction navale et Mode : les 2 missions commerciales de fin d’année

Mission prêt-à-porter

En 2011, le marché de l’habillement au Canada s’est élevé à 22,9 milliards de dollars. La plupart des grandes marques françaises sont bien représentées dans le moyen et haut de gamme.

Le magasin "The Bay" de Vancouver a ouvert ses portes le 30 novembre à une délégation française du secteur du prêt-à-porter. Au programme : pas de défilé, mais des rencontres individuelles avec des professionnels canadiens. Lire l’article.

Délégation de la construction navale

D’après la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN) du Canada, 78% des grands navires de la flotte des gardes-côtes canadiens arrivent prochainement aux termes de leurs durées de vie prévisionnelles. À cet égard, la SNACN prévoit la construction de 116 nouveaux petits navires.

Les entreprises françaises, expertes en construction navale (la France occupe le 6e rang mondial) ambitionnent de prendre toute leur part dans ce marché en développement.

JPEG

La France occupe le 6e rang mondial dans le secteur de la construction navale.


Seaspan, l’un des prestataires choisis
Seaspan a signé le 14 février un accord-cadre (Ombrella Agreement) avec la SNACN permettant la mise en œuvre de la première phase du contrat pour 3 milliards de dollars : 3 OFSV (Offshore Flshery Science Vessel) et 1 OOSV (Offshore Ocean Science Vessel). La construction des OFSV débutera en 2013 et le OOSV en 2015. La première phase arrivant à échéance en 2023. La deuxième phase qui concerne, d’une part, 2 à 3 JSS (Joln Support Ship) et, d’autre part, 1 PIB (Polar Ice Breaker) démarrera respectivement en 2016 et 2018.

Seaspan travaille sur ces projets avec d’autres sous-traitants tels que STX Canada Inc, Imtech Marine, Thales Canada...
Les appels d’offres pour les équipements des premiers navires ont
débuté en août 2012 (ingénierie, mécanique, électronique, développement sur site ... ). La liste des sélections sera annoncée au 1er trimestre de 2013 pour le début des travaux.
C’est dans ce contexte qu’une délégation française de la construction navale s’est rendue à la fin novembre à Montréal, puis Halifax et enfin à Vancouver. Lire l’article.

Pour en savoir plus
- La construction navale en France

Dernière modification : 06/12/2012

Haut de page