Cérémonie du 70ème anniversaire du D-Day

Première étape d’un processus long de deux ans, la Colombie-Britannique s’annonce comme la toute première à récompenser ses soldats, avant la date officielle de commémoration du 6 juin qui marquera les 70 ans du débarquement allié en Normandie.

Le diner de commémoration orchestré par le ministre provincial des finances Mike De Jong a été l’occasion pour la province d’annoncer qu’elle participera à financer le voyage vers la France à hauteur de 2 000 dollars pour chacun des vétérans qui se rendra à la cérémonie du D-Day en Normandie.
La Première Christy Clark a assisté à l’événement et a déclaré le D-Day comme un moment fondamental dans l’histoire de toute une génération, et pour celle du Canada.
M. Fleury a insisté sur le devoir de mémoire et la reconnaissance éternelle que devait la France aux sacrifices que les soldats canadiens ont consenti au nom de la liberté et des valeurs démocratiques.

49 anciens combattants canadiens ont été identifiés début mars par la France pour recevoir les insignes de la légion d’honneur, dont 10 originaires de Colombie-Britannique. 300 dossiers attendent d’être signés par le Président de la république et 200 font encore l’objet d’une étude par le ministère des anciens combattants à Ottawa.

Avant la cérémonie, le Consul général s’est exprimé sur les ondes de ICI Radio-Canada. L’intégralité de son entrevue dans l’émission Boulevard du Pacifique est à écouter ici

Qu’est ce que la Légion d’Honneur ?
PNG Instauré par Napoléon Bonaparte le 19 mai 1802, l’ordre national de la Légion d’honneur récompense les « mérites éminents » militaires ou civils rendus à la Nation française. Afin de rompre avec les traditions de l’Ancien Régime, la Légion d’honneur distingue les récipiendaires par la dignité et non par un grade.
Sa devise reste inchangée depuis sa création : « Honneur et Patrie ».
Plus d’un million de personnes ont déjà reçu cette décoration.

Dernière modification : 13/09/2016

Haut de page